Plus performants qu’une fenêtra classique, la fenêtre a double vitrage présente de nombreux avantages pour ceux qui veulent aller encore plus loin dans la quête du confort et du bien-être dans leur foyer respectifs. Pour leur faire plaisir, la fenêtre double vitrage a été mise au point par des chercheurs.

La fenêtre double vitrage, c’est quoi ?

La fenêtre double vitrage, c’est un peu comme une fenêtre classique mais mise à jour pour plus de performance. Un double vitrage est une paroi vitrée constituée de deux vitres séparées par une épaisseur d’air immobile, dite « lame d’air ». Une de ses variantes, le vitrage à isolation renforcée, a été rendue encore plus performante par l’ajout d’un traitement isolant sur une ou plusieurs des faces intérieures du double vitrage. Quant au survitrage,  cette technique consiste à ajouter une deuxième vitre à une fenêtre ancienne initialement dotée d’un simple vitrage sans avoir à changer la fenêtre complète.

Le principe

Pour revenir un peu en arrière, le double vitrage est apparu à la fin des années 1970. L’intérêt du double vitrage est de permettre une meilleure isolation thermique. De plus, la lame d’air immobile qu’elle contient constitue  un bon isolant. Le double vitrage permet ainsi de réduire l’« effet de paroi froide » d’où une diminution de la condensation et une diminution des pertes de chaleur en hiver.  Afin d’améliorer l’isolation, la lame de gaz est parfois constituée de gaz inertes comme l’argon ou le krypton qui sont des gaz moins conducteurs de la chaleur que l’air. De ce fait,  ils limitent les pertes dues à la conduction ou la convection. En faisant le vide dans l’intervalle entre les vitres, il est possible de rendre l’isolation encore meilleure. Mais cette méthode révolutionnaire a été abandonnée après quelques années du fait que les joints finissaient par céder à la différence de pression, laissant entrer l’air ambiant.

Ses avantages

Le double vitrage est devenu un élément incontournable d’une bonne isolation. Le double vitrage présente des avantages significatifs. L’air ou le gaz prisonnier entre les deux vitres se révèle être un excellent isolant, plus de condensation ni buée sur les vitres ni de sensation de froid. En revanche, pour une isolation acoustique, un double vitrage phonique est recommandé. Pour de meilleures performances thermiques il est possible d’ajouter l’option ITR (isolation thermique renforcée). En effet, plus la qualité du vitrage est grande plus l’isolation thermique est importante.