Dans le cadre d’une rénovation énergétique, il est important de choisir les bonnes menuiseries pour avoir un logement suffisamment isolé. Mais un travail de qualité représente un certain budget qu’il faut savoir calculer.

Choisir le bon matériau selon le budget

Pour une rénovation de fenêtre dans un logement, il est important de choisir le bon matériau en fonction du budget et de l’esthétique que l’on recherche. De nos jours, tous les matériaux proposés par les professionnels permettent d’atteindre une performance thermique suffisante si les fenêtres sont dotées de double vitrage.

Il existe trois matériaux principaux pour rénover des fenêtres : le PVC, le bois et l’aluminium. Le PVC est sans doute le matériau qui possède le meilleur rapport qualité-prix. Léger, facile d’entretien et isolant, il est aussi moins cher que d’autres solutions et se décline aujourd’hui dans plusieurs coloris. Une rénovation de fenêtre en PVC est sans doute la solution la moins chère et la plus pratique. Des sites d’entreprises comme www.domofen.ch peuvent vous donner des conseils.

L’aluminium et le PVC ont leurs avantages et leurs inconvénients. L’aluminium est particulièrement léger et permet une meilleure diffusion de la lumière dans le logement mais il doit être traité pour atteindre une certaine performance. Quant au bois, son isolation est excellente et il est très esthétique mais son entretien reste plus compliqué.

Ce qui fait évoluer le prix

Vous pouvez opter pour une rénovation de fenêtre en PVC pour alléger le budget de votre changement de menuiseries mais d’autres critères peuvent faire évoluer le coût des travaux : la taille des fenêtres, les détails dans le vitrage ou encore l’artisan à qui vous faites appel.

La taille des fenêtres a évidemment son importance mais c’est surtout la structure de votre menuiserie qui influencera le prix : une fenêtre à deux vantaux ou fenêtre coulissante a tendance à coûter plus cher. Les détails que vous insérez dans le vitrage comme les croisillons ou une sérigraphie font aussi augmenter le prix de votre menuiserie.

Faire appel à un artisan RGE peut aussi faire grimper le montant de la facture mais cette condition est indispensable si vous souhaitez pouvoir bénéficier de certaines aides pour la rénovation de fenêtre.

Baisser la facture grâce aux aides

Pour alléger la facture de vos travaux lors d’une rénovation, vous pouvez demander à bénéficier de certaines aides pour le remplacement de vos fenêtres. Normalement destiné à disparaître pour cette partie de la rénovation énergétique, le crédit d’impôt reste toujours valable pour l’installation de double vitrage isolant dans un logement.

La rénovation des menuiseries intérieures peut aussi bénéficier des aides de l’ANAH si vos revenus ne dépassent pas le plafond maximum ainsi que d’une prime énergie auprès de certains fournisseurs d’énergie. Vous devez impérativement contacter les différents organismes avant de signer le moindre devis auprès d’un artisan. N’hésitez pas à vous renseigner sur les aides dont il est possible de bénéficier en appelant votre service des impôts.